Guérir son féminin et son masculin

f

Nous sommes tous confrontés au cours de notre vie à de multiples situations qui nous poussent à réagir, à utiliser des mécanismes de fonctionnement anciens ou de protection, qui ne sont plus forcément adéquats. Il s’agit de sortir des schémas dictés par nos croyances, nos conditionnements et nos expériences passées, pour pouvoir agir librement et créer notre vie à chaque instant.

Le poids karmique de nos vies passées et de notre lignée transgénérationnelle, ainsi que les archétypes collectifs, demandent à être dépassés afin que nous puissions réellement exprimer qui nous sommes. Réconcilier notre part féminine et notre part masculine, pour accéder à l’Unité en nous-même, à la sagesse de l’Univers, et pouvoir ainsi sortir des dépendances affectives, des attentes et des prises de pouvoir sur les autres. Comprendre que cette part manquante que nous recherchons chez l’autre, nous la portons déjà en nous, mais nous en bloquons l’accès par peur, par conditionnement, ou à cause de la souffrance du passé. Accepter que l’autre est un miroir qui peut nous renvoyer une image de notre propre corps de souffrance, mais aussi nous aider à nous libérer nous-même si nous le laissons jouer son rôle d’allié.

En tant que femme, je porte en moi les mémoires de toutes les femmes de ma lignée et de toutes les femmes de cette planète. Je porte sur moi le poids des souffrances subies, des abus et des maltraitances infligées à mes sœurs. Sont inscrits dans ma chair la peur du masculin, la haine de l’homme et le besoin d’en être aimée. Sont gravés dans mes consciences la douleur des injustices comme la croyance d’être faible et sans défense, car fondamentalement incomplète. L’homme porte en lui la culpabilité, l’incompréhension de ses sœurs et le poids de la loi de ses pères.

Mais malgré les souffrances infligées et reçues, je peux décider de me libérer, en pardonnant et en me pardonnant. Je peux faire le choix de briser mes chaines en comprenant que je suis libre de changer mon regard sur l’autre, en découvrant qu’il peut m’aider à mieux intégrer mon autre polarité, en acceptant la confiance qu’il m’accorde et en consolidant ainsi ma propre confiance en moi, ou en arrêtant une relation qui ne me convient plus. Sortir du conflit des inconscients collectifs, c’est aussi se réapproprier son corps et ses émotions, poser ses limites et accepter de partager sa vérité, en construisant ensemble un espace de sécurité et d’authenticité.

Source photo : larchedegloire.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s